EDITORIAL

Pour cette prochaine édition, le festival aura lieu au Pont. Nous pourrons profiter de sa belle église et ainsi de la grande salle aux particularités acoustiques uniques.

Côté programmation, le projet du nom de Periferiya sera présenté en première mondiale. Il s’agira d’une rencontre unique entre six musiciens électroniques d’envergure internationale de nationalité russe et suisse. Ils répèteront une semaine afin de nous présenter des performances chaque soir en duo, trio et orchestre. Il s’agit d’une résidence de recherche coorganisée avec Pro Helvetia qui n’est autre qu’une fondation financée exclusivement pas la Confédération.
Mais nous n’oublions pas les talents combiers. Cette année, nous invitons Claude Luisier qui nous gratifiera d’un solo de balafon. Le premier dans toute sa carrière. Comme toujours, cet événement proposera des surprises pour les yeux et les oreilles de tous genres afin de mettre l’art sonore au centre des préoccupations durant trois jours.

Le Hors Normes a pour vocation la découverte et la convivialité. Un bar proposant des boissons locales sera ouvert au terme des concerts. Nous rappelons que le festival propose une entrée libre et un prix libre pour se déshydrater.

Loïc Grobéty